Démarchage téléphonique abusif ?

Comment riposter aux gens qui veulent vous vendre des trucs par téléphone.

Moi, ce qui m’agace le plus, c’est qu’ils me posent un tas de questions, auxquelles j’avais l’habitude de répondre très gentiment… puis, au moment où l’on arrivait au sujet de l’âge, et que je leur disais le mien, ils refermaient mentalement leur dossier en me disant : « Désolé… mais vous ne faites pas partie de la tranche de population qui concerne notre enquête. »

Purée, je ne leur avais pas demandé de me téléphoner, moi ! Alors, j’ai mis au point les systèmes de riposte suivants :

  • S’ils veulent vous prêter de l’argent, répondez que vous venez juste de tomber en faillite, et que, c’est sûr, vous feriez bon usage de leur pognon !
  • S’ils commencent par « Comment allez-vous aujourd’hui ? » répondez d’office : « Cela me fait plaisir que vous me posiez la question, parce que vraiment, d’habitude, j’ai l’impression que tout le monde s’en fout  ! Pourtant, j’en ai, des misères : mon arthrite me torture, j’ai mal aux sourcils, mon chien vient de mourir (etc., etc., etc.) »
  • S’ils disent être Monsieur Machintruc de la société Bidule, demandez leur d’épeler leur nom. Puis celui de leur compagnie. Puis demandez leur où elle se trouve (la société), combien il y a d’employés, depuis combien de temps elle existe, quel est son chiffre d’affaires, comment votre interlocuteur a choisi ce métier, s’il est marié, combien il a d’enfants, etc. Continuez à poser des questions personnelles de ce genre aussi longtemps que nécessaire.
  • Ce truc-ci fonctionne vachement bien si vous êtes un mec et si votre interlocuteur est une interlocutrice.
    Elle : « Bonjour, je m’appelle Caroline et je travaille chez XYZ… »
    Vous : vous laissez passer une ou deux secondes, puis d’une voix très enrouée vous demandez dans un souffle : « Ouais… et vous êtes habillée comment ? »
  • Ou alors, vous vous exclamez avec surprise : « Caroline ? C’est toi ? Oh, bon sang ! Caroline, qu’est-ce que tu deviens ? » On peut s’attendre à ce que tout ceci cause quelques instants de terreur à la pauvre Caroline, pendant qu’elle essaie de retrouver où elle a bien pu vous rencontrer au préalable !
  • Dites « Non » et répétez le à chaque occasion. Arrangez vous pour varier le ton à chaque fois, en gardant le rythme, même quand votre vendeur par téléphone essaie de parler. C’est plus marrant si vous arrivez à tenir jusqu’à ce que l’autre raccroche le premier !
  • Si une bonne âme vous contacte pour essayez de vous faire signer pour une police d’assurances du type « Famille et Amis », dites d’une voix sépulcrale : « Je n’ai pas d’amis… voudriez vous être mon ami ? »
  • Si c’est une boîte qui nettoie les tapis, dites leur : « Vous pouvez enlever les taches de sang ? Et même les taches de sang de chèvre ? Et pour le sang humain, vous faites quoi ? »
  • Après la fin du baratin de la vendeuse par téléphone, demandez lui de vous épouser. Bien sûr, elle va commencer à paniquer, et bafouiller au téléphone. Calmez la en lui faisant remarquer qu’il vous est impossible de donner votre numéro de carte de crédit à quelqu’un que vous connaissez à peine !
  • Sérieux : Dites au vendeur ou à la vendeuse que vous travaillez pour la même compagnie qu’eux. Souvent, ils n’ont pas le droit de vendre à des collègues.
  • Dites au vendeur que vous êtes occupé, et demandez lui de vous donner son numéro perso, et que vous le ou la rappellerez plus tard. Évidemment, l’autre va vous dire que les vendeurs par téléphone n’ont pas le droit de donner leur numéro perso. Vous dites : « Bien sûr, j’imagine que vous ne voulez pas qu’on vous ennuie chez vous ? » Le vendeur va bien entendu confirmer, et alors là vous hurlez « EH BIEN MOI NON PLUS ! » et vous raccrochez.
  • demandez leur de répéter tout ce qu’ils disent, plusieurs fois. Je parie qu’ils abandonnent rapidement.
  • dites leur que c’est l’heure du repas, alors qu’il leur faut attendre. Posez le téléphone, mettez le haut-parleur, et continuez à manger. Claquez très fort en absorbant votre nourriture, et continuez votre conversation avec vos convives.
  • demandez qu’on vous envoie les renseignements par fax, et fournissez un numéro bidon.
  • Feignez de croire que le vendeur par téléphone est un de vos potes qui vous fait une blague.
  • Dites que vous êtes dur de la feuille, et demandez au vendeur de parler fort… plus fort… encore plus fort…
  • Demandez qu’il ou elle parle TRÈS LENTEMENT parce que vous ÊTES OBLIGÉS d’écrire mot à mot tout ce que l’on vous dit au téléphone… Effet d’angoisse assuré !!
Coup double
Coup double
Image reprise avec l’aimable autorisation de Xavier Gorce.

Daniel Glazman propose une autre liste de réponses.

Voir en ligne : Pacitel : s’inscrire pour ne plus être démarché !

Vos témoignages

  • Nat 30 juin 2016 22:49

    Parades ultimes :
    - Je suis sous tutelle et j’habites sur un site classé.

  • Alix Ponsar 30 mai 2016 13:07

    Bonjour, Je suis journaliste à France 2 et je cherche des personnes victimes de harcèlement téléphonique qui accepteraient de témoigner dans un sujet du JT de 13h de ce mercredi 1er juin. Seriez-vous d’accord pour expliquer votre situation devant nos caméras ? D’avance merci !

    • Démarchage téléphonique abusif c’est moi le coupable. 15 mars 2017 10:24, par Jean-Pierre Le Bris

      J’ai souvent été démarché au téléphone souvent entre midi et 14 h , j’en ai eu marre … alors j’ai accepté la visite d’un soit disant commercial. Évidement je lui ai ri au nez … Pas content le gars à porté plainte contre moi pour insultes et coups et blessures …. Eh bien c’est moi le coupable j’ai été convoqué au tribunal ou je ne me suis pas rendu car l’audience était à 9 h et j’habite à 80 km du tribunal et je n’ai pas les moyens de me payer un avocat… j’attend la condamnation.. Je précise que j’avais 70 ans et lui 25 ans …

  • Bonjour Je suis très régulièrement dérangé par des appels téléphoniques de personnes représentant des entreprises inconnues et qui veulent me vendre je ne sais quoi. Plusieurs fois par semaine depuis des mois, voire des années. Toujours les mêmes questions : bonjour je suis bien chez M Untel ? Vous êtes propriétaires ? Aujourd’hui 03/03/2016, un démarcheur m’a même dit qu’il allait couper le courant pour 48 h !!! Aucune présentation de sa part…c’est fatiguant et consternant. Je vois que je ne suis pas le seul à être embêté.

  • 19 février 2016 17:43

    J’ai trouvé une solution au problème. J’ai enregistré un message sur mon répondeur.« Bonjour, suite aux harcèlement téléphonique et démarchage commerciale abusif, je ne répond plus au téléphone. Veuillez laisser votre message, je vous rappellerais. Merci. »

  • maryse 26 juin 2015 19:09

    tous les jours plusieurs fois le n° 01 82 88 69 96 lorsque l’on décroche personne lorsque l’on rap. répondeur de rap ; tel N° 08 99 03 74 01 et la de nouveau répondeur bla bla bla tous nos agent sont en ligne ect…. PLUSIEURS fois demander a pacitel rien a faire quelqu’un a t’il eu affaire a cette Société merci

  • Isabelle 16 avril 2015 09:18

    La plupart des offres concernent les propriétaires. Ce que je suis. Je procède toujours de la même façon. Je laisse la personne se présenter et me dérouler sa proposition. Presque immanquablement elle me demande si je suis propriétaire. Ce à quoi je réponds bien sûr que je suis locataire. J’ai 2 fois moins d’appels depuis que j’applique cette méthode. Il faut savoir qu’en répondant, même poliment que l’on n’est pas intéressé, on a toutes les chances d’être rappelé quelques semaines plus tard pour le même produit, au cas où on aurait changé d’avis je suppose !

  • jean luc 7 septembre 2013 22:06

    Ben moi, je suis ravi de leurs offres, je leur donne donc un rdv, mais…. Je leur precise qu’ils m’appelle actuellement a mon cabinet et je leur signifie donc mon adesse : c’est alors que je donne soit celle de la gendarmerie, ou bien de la mairie, ou bien celle du cimetiere de ma commune …. Deja cinq fois que je procede ainsi, et ils ne rappellent meme pas pour me dire que je me suis fichu d’eux.

    • Démarchage téléphonique abusif ? 11 juin 2015 16:17, par francine

      Vous trouvez cela rigolo de vous foutre des employés qui bossent pour payer soit votre retraite soit votre chomage ? Vous préfereriez qu’ils ou elles y pointent au chomage pour peser un peu plus sur vos charges ? Alors un peu plus de jugeotte s il vous plait. !

      • Démarchage téléphonique abusif ? 19 octobre 2015 12:54, par Ronyx

        Mais oui … ça fait des emplois ! Imaginez une nouvelle profession où le travail serait de faire perdre leur emploi à un maximum d’autres personnes… C’est un emploi à garder ? Pour revenir au démarchage intempestif, on ne peut prôner n’importe quelle activité pour peu qu’elle fournisse un emploi, c’est de la logique économique à 2 balles :/

  • colette 3 mars 2013 00:55

    Merci pour tous les conseils prodigués sur ce forum. Je me suis bien amusée en lisant vos conseils. Je suis nounou à mon domicile et je peux dire que tous ces appels (plusieurs fois par jour) me dérangent fortement losque je fais manger les enfants, pendant leurs siestes ou leurs changes. Je me suis inscrite à Pacitel dès le début, sans résultat. Je ne répondais pas aux numéros cachés : ils mettent à présent des vrais numéros. Quand va-t-on être enfin entendu ? Trop c’est trop. Ce sont surtout des personnes retraitées qui sont dérangées ou celles qui, comme moi, travaillent à leur domicile. Vivement la fin de ce harcèlement.

  • michel 22 mai 2012 20:24

    Personellement, depuis que j’ai trouvé la méthode pour me débarrasser de ces commerciaux, ces appels m’amusent. Mais je n’en abuse jamais, je ne leur fais pas perdre leur temps.

    Ma méthode : ne jamais répondre aux questions. A peine on peut à la rigueur confirmer son nom mais c’est tout. Surtout ne pas répondre ni à la confirmation de l’adresse, ni au reste, car les questions très ordinaires, innocentes, vous mettent en position de faiblesse si vous y répondez. Vous commencez et vous ne pouvez plus vous arrêter sauf à changer de ton, vous énerver, et au final c’est vous qui êtes en tort. Plus fort encore : mentir effrontément ! vous avez le droit, dites vous bien que vous avez affaire à des pros qui jouent sur votre naiveté, alors jouez leur jeu. Exemple : Vous habitez bien un pavillon ? Non, pas du tout (vous savez qu’il peut facilement vérifier si c’est vrai ou pas, mais alors s’il le dit, il se découvre comme fouineur, alors il ne le fait pas) Vous êtes bien le propriétaire de votre maison (sous entendu, on le sait déja, on l’a sur nos fiches, vous ne pouvez pas nier) ? Répondez non, ou alors demandez en quoi cette question peut l’intéresser. Dites que vous n’avez pas à répondre à cette question, que c’est du domaine privé (et c’est vrai !). En général, il ne faut pas longtemps pour décourager votre interlocuteur. S’il insiste, il se trouve vite dans la position d’un emmerdeur, c’est vous qui avez le beau rôle.

    J’espère que, en appliquant ces quelques principes bien simples, vous ne vous sentirez plus agressé.

  • leo 1er mars 2012 00:20

    Vos propos diffamatoire montrent a quel point le français est si hautain, jaimerai bien savoir quel metier ô tellement respectable vous exercer… Signé : jeune dirigeant entreprise de 23 ans qui se confronte a des personnes bornés .

    • Démarchage téléphonique abusif ? 29 janvier 2014 17:38, par andrea

      Ce jeune entrepreneur a bien raison de prôner le démarchage à domicile car pour faire du démarchage par écrit, il faut commencer par respecter les règles de l’orthographe !

    • Démarchage téléphonique abusif ? 31 octobre 2014 10:39, par Alain

      Quand j’ai besoin d’un service, j’appelle une personne compétente dans le domaine concerné.

      Quand on m’appelle pour un service dont je n’ai nullement besoin, j’appelle cela du dérangement… Quand cela se répète, c’est du harcèlement… Et moi, n’aimant pas être harcelé, je passe systématiquement par la case « plainte » à la gendarmerie…

      Si vous cherchez des clients : mettez votre encart publicitaire dans le bottin, faites du bon travail et vous arriverez à avoir une clientèle fidèle… C’est ce que font 98% des entreprises…

  • Démarchage téléphonique abusif ? Réaction 2 février 2012 13:56, par Lucien

    j’ai tout simplement remplacé le tél par le fax. cela pendant plus de 6 mois depuis, je reçois moins d’appel. Ceux qui doivent me joindrent ont mon portable, les autres, oops désolé, dommage collatéral

  • julien 2 février 2012 13:44

    Cela m’est arrivé à plusieurs reprises et j’ai réagit en fonction de mon humeur :

    • le dimanche matin, je leur demande s’il savent quel jour/heure on est et si cela ne les dérange pas trop de m’appeler à ce moment là.

    sinon

    • je raccroche sans rien dire
    • j’essaye de leur vendre un truc bidon

    ou je leur dis

    • que je suis en pleine partie de jambes en l’air et leur demande de patienter quelques instant que nous ayons fini, …
    • que la personne qu’ils essayent de joindre vient juste de décéder et qu’il me sera impossible de lui passer le combiné.
    • que je suis fauché, allergique, malade, …
      - que madame elle n’est pas là
  • Démarchage téléphonique 8 septembre 2011 08:55

    Personnellement je suis appelée tous les jours et plusieurs fois par jour (sauf le dimanche heureusement !). J’en peux plus ! j’ai essayé d’être sympathique à chaque fois, mais maintenant c’est la limite ! depuis 10 mois que je subis. Que la personne fasse son travail OK, mais quand on lui a dit non pourquoi rappeler le lendemain pour proposer la même chose ? J’ai fini par ne plus décrocher mon tel quand on m’appelle en secret et par ne plus décrocher quand je ne reconnais pas le numéro. Hier on m’a appelé à plus de 22h, j’ai fini par débrancher le téléphone. Et je crois que la prochaine fois, je vais perdre mon sang froid, je veux bien que la personne bosse mais là, j’en peux plus et ça me défoulera !

    • Démarchage téléphonique 20 novembre 2014 23:23, par dudulle

      Vous n’avez pas à respecter leur travail. Ce n’est pas sous prétexte que « il faut bien vivre » que tous les emplois sont respectables. Être payé pour déranger les gens, les harceler, ce n’est pas respectable. Pas plus que ne le serait un emploi où on arnaque les faible d’esprit.

      Soyez le plus désagréables possible avec eux, vous finirez certainement par être retirée de leur fichier. Parce qu’un numéro qui sape le moral des opérateurs, c’est pas bon pour eux.

  • Démarchage téléphonique 17 mars 2011 18:35, par Chris

    Petit conseil très simple si le numéro s’affiche : de nombreux démarcheurs appellent par internet et c’est donc 0000000 ou similaire qui s’affiche. Eventuelement, laissez les parlez en premier pour les repérer immédiatement. Répondez alors toujours de la même manière (à adapter suivant le lieu évidemment, je vous fait la version suisse) :

    « Police Cantonal, services criminels, lieutenant Weber »

    Long à la détente, il vous demandera s’il est bien chez Monsieur/Madame X (en écorchant soigneusement vôtre nom)

    « Monsieur/Madame, vous êtes sur un service interne réservé aux urgences, je vous prie de retirer ce numéro de vos listes immédiatement ».

    Ils rappelleront peut être une deuxième fois pour vérifier. Répétez le scénario mais en vous énervant un peu. Personnellement, j’étais harcelé (15 à 20 fois par semaines, parfois 3 à 4 fois par jour). Après avoir essayé plusieurs méthodes, c’est celle-ci qui m’a fait rayé définitivement de cette liste d’appel. D’autres ont plus tard tenté leur chance, mais n’ont pas insisté. Je suis Liiiiibre !!! :-)

  • Démarchage téléphonique 3 mars 2011 19:18, par Jean-Pierre

    En fin, la meilleure façon de procéder est la suivante : Lorsque le téléphone sonne, vous décrochez et l’on vous dit : - Vous êtes bien Monsieur..? à cet instant précis vous interrompez la personne en disant : - STOP ! Et vous raccrochez. Cela marche à tous les coups, je puis vous l’assurer. Si c’est une personne qui doit vraiment vous parler, par exemple, pour un dossier administratif, elle vous rappellera sur le champ. Mais généralement cette dernière vous appelle directement par le questionnement de votre nom : - Monsieur untel ? Et là vous comprenez qu’il ne s’agit pas de démarchage. Je lance ainsi la campagne de lutte contre ce démarchage intempestif qui nous gangrene jusqu’à l’os, par ce mot qu’il faut prononcer au téléphone : - STOP ! Ainsi, je l’espère, les vendeurs de listings avec nos numéros de téléphone comprendront que le démarchage téléphonique est une méthode de vente totalement obsolète.

  • Démarchage téléphonique 1er mars 2011 14:50, par pk

    Le grand blanc, répondre que les parents sont décédés, faire répondre le gamin, les engueuler, la liste orange, la liste rouge, … rien n’a marché jusqu’à présent ! La dernière solution c’est de répondre patiemment à ce qu’ils veulent écouter et prendre rendez-vous avec un type qui se déplacera pour rien ou qui trouvera porte close ou qui se fera engueuler rapport à ses pratiques commerciales … J’ai rendez-vous demain matin !!! Super je m’en amuse déjà … j’ai le temps demain j’ai que ça à faire ça tombe plutôt bien !!!

  • Démarchage téléphonique 1er mars 2011 10:24, par Dominique

    C’est vraiment galère, j’ai également tout essayé pour ne pas exploser au téléphone. Maintenant terminé, et je ne cherche plus, je raccroche, j’engueule, je fais marcher (le coup du 15 dans la maison j’ai déja fait.. marrant ca a pas choqué !).. ca dépend l’humeur du jour. J’ai pris cette décision depuis que certains démarcheurs peu scrupuleux raccrochent sans autre forme de procés (pas de au revoir, merci etc..) lorsqu’ils s’appercoivent que je n’entre pas dans le profil recherché. Une fois j’en ai fait marcher une pendant 10 minutes en répondant n’importe quoi. A la fin, elle ma demandée très courtoisement si ne me foutais pas un peu d’elle. Je lui ai répondu que oui et que je faisais désormais ca règulièrement car j’en avais ras le bol des démarcheurs téléphoniques en général et des démarcheurs qui me raccrochent au nez en particulier.. Du coup j’ai même discuté avec elle quelques instants sur le sujet :-) Pour le coup, celle ci était très sympa et la conversion s’est terminée par des ’passez une bonne journée, au revoir etc..’. Les bons démarcheurs prennent également à cause des cons de démarcheurs qui ne cherchent qu’à rapporter une affaire par tous les moyens, quitte à écourter l’appel téléphonique brutalement.

    Je ne demande rien et je ne veux pas qu’on vienne m’emmerder chez moi. Quand j’ai besoin c’est moi qui fait les démarches.

  • Démarchage téléphonique 8 février 2011 17:11, par Georges le yéti du démrchage téléphonique

    Ben moi j’ai plus facile, pourtant je suis en liste rouge mais je dois trainer dans leur listing, je suis parfois appelé 5 fois par jour. Je dis oui à tout. Ils prennent rendez-vous avec un commervcial qui vient chez moi. Et là je lui dit que c’est une erreur, j’ai toujours dit non. La fille du téléphone (la pauvre africaine) touche son argent puisqu’elle a eu un rendez-vous. Le commercial touche son déplacement. Au bout d’un moment ils changeront de société de prospection et les questions sont en plus trop naze. (question personnel, rien à vous vendre, c’est pour votre santé, c’est totalement gratuit, mais il faut que madame soit là ). Y’en a même une qui fait rappeler soit sdisant par sa chef et ils traduisent les réponses sans que cela ne les étonne : oui je suis propriétaire, on habite à 17 dans moins de 100 metre carrés.

  • Démarchage téléphonique 29 novembre 2010 21:21, par vive

    moi je dis :« RAS LE BOL » « plus que marre » qu’on me sollicite lorsque je vais dans un magasin, d’accord….mais chez moi, c’est de la violation de domicile. J’ai tout essayé : la gentillesse, la compréhension, le silence, l’enervement, l’engueulade…j’en peux plus, il y en a de plus en plus.et qui ne supporte pas qu’on leur dise non….. IL FAUT QUE CELA CESSE…..QUE TOUT CEUX QUI ONT UNE IDEE D’ACTION CONTRE CE DEMARCHAGE n’hésitent pas à me contacter. une pétition nationale ? comment faire pour faire interdire, voire punir ce démarchage ?

    c’est de

  • Démarchage téléphonique 21 octobre 2010 12:02, par bernard

    Que d’échanges intéressants sur ce sujet ! Je n’ai pas tenu de statistiques mais le démarchage devenant quasi quotidien, je l’estime multiplié par 5 ou 6 depuis 10 ans et je finis par être sensibilisé au problème.Quand je rentre de quelques jours d’absences j’identifie sur le téléphone une quantité importante d’appels « inconnus », non identifiés et sans doute de rappels qui viennent de là. Solutions trouvées :
    - la présentation du numéro et le répondeur : Quand je suis là, je peux me payer le luxe de ne pas décrocher si l’appelant a un numéro caché. Ce qui n’est pas le cas de mes proches, et si un appelant a vraiment quelque chose à dire, il laisse un message.
    - si je décroche, il est facile d’identifier rapidement qu’il s’agit de démarchage. Les accents des appelants sont souvent un signe. Donc sans attendre la présentation du produit, je dis désormais en restant poli parlant assez fort que je ne prends plus les appels de démarchage téléphonique, quitte à couper un peu la parole à mon interlocuteur/trice et ça ne marche pas trop mal. Ne pas se laisser impressionner par des commerciaux qui perdent leur sang-froid…
    - de toutes façons : se méfier de Direct Energie qui commence par un questionnaire anodin et rappelle pour la vente - savoir que la fédération de la mutualité française n’appelle jamais par téléphone et que certains usurpent ce titre pour tenter de placer des contrats…

  • Démarchage téléphonique 31 août 2010 10:12, par Christophe

    N’y aurait-il pas moyen d’agir directement contre les boîtes qui pratiquent ce genre de harcèlement ???

    Personnellement, j’en ai carrément assez !!!

    A tel point que le midi, je ne réponds plus au téléphone, au risque de louper des appels « intéressants ». Je bosse moi aussi et le temps de midi m’est compté alors je n’ai pas de temps à perdre… surtout que les appels arrivent parfois juste avant que je parte et qu’il est diffiicile de se décramponner, avec le risque d’arriver en retard au boulot. D’autant plus que je n’ai pas un rond et que si j’ai besoin de quelque chose, je suis encore capable de me renseigner et comparer.

    Là où j’ai failli exploser, c’est lorsque j’ai été appelé à 20 h 30 !!!

    Je me doute bien que nombreux font ce job pour des raisons alimentaires, mais ça devient vraiment pénible.

  • Démarchage téléphonique 3 juin 2010 16:52, par johnita

    Bonjour à tous ! Pour ma part je vous comprend toutes et tous. Bon, je fais partie de ceux « qui vous appellent », cela fait 3 ans que je fais cela, pour prendre des rdv pour la réduction d’impôts.Etudiante à côté avec 35heures semaines et un appart+des charges à payer je me suis faite à ce travail (de merde, il faut bien le dire)je touche des primes et double mon salaire chaque mois grâce à cette entreprise qui, de plus, m’emploi en CDI. Je m’estime donc très bien lotie et prèfère être là qu’au MCDo à me casser le dos et à me brûler les doigts ou encore en boulangerie voire en usin (j’ai effectué tous ces emplois auparavant avant d’en parler bien sûr…). Donc, oui, pour y revenir, je vous comprend tous, c’est chiant d’être appellé, c’est chiant d’appeller et au final ce sont bien les entreprises qui pratique le démarchage dit « agressif » qui sont responsables de toutes nos frustrations. Après, quelques conseils tout bête pour éviter d’être démarché, et je le dis sans arrêt à ceux que j’ai au bout du fil et qui n’en peuvent plus (ce qu eje comprend), c’ets de ne jamais communiquer son numéro de portable à d’autres personnes que ses proches ou au personnes nécessaires.

    Voilà, voilà, moi j’avoue préférer travailler dans un bureau climatisé 20h/semaine payé comme un smic 35h avec les primes plutôt que de me fatiguer physiquement à côté de mes études déja dures….après, j’assume également le ras le bol des gens et me forge un mental nécessaire pour.

    Essayons tous d’être cordiaux les uns envers les autres et tout devrait bien aller. En tout cas, personnellement et après avoir anamysé le phènomène pendant trois ans, je peux vous dire que je ne m’accroche jamais avec personne puisque je suis compréhensive, courtoise, je n’essaie pas de faire un rdv à tout prix et pourtant je fais toujours partie des meilleurs éléments, comme quoi…. Ma réaction si quelqu’un ne veut pas aller plus lion, « Rès bien, merci aurevoir » On ne perds, ni moi ni lui notre temps et notre énergie.

    :-)

    • Démarchage téléphonique 3 mars 2013 00:42, par colette

      bonjour. Je ne sais pas si vous êtes toujours en poste à ce travail de démarchage téléhonique mais je tiens à vous informer que je suis nounou à mon domicile. Ce n’est pas super d’entendre sonner le téléphone pendant l’heure des repas, des siestes des bébés (mais vous n’en avez sûrement pas) ou du change des couches. Je ne veux pas céder à la pression et m’inscrire sur liste rouge à cause de ces appels (les parents doivent pouvoir me joindre facilement avec l’annuaire s’ils désirent faire garder leurs enfants).

  • Démarchage téléphonique 7 avril 2010 11:09, par Tyflo7

    Bonjour, d’accord c’est marrant vos trucs mais il faut penser que la plupart du temps les gens qui font du démarchage téléphonique le font par necessitée et non par choix. Je connais peu de démarcheurs qui sont passionnés par leur travail. Perso, j’ai eu à faire des sondages pour gagner ma croute et parce que je ne trouvais rien de mieux et je peux vous dire à quel point c’est pénible d’emm… les gens avec des questions à la con. Et nous avions des consignes débiles du genre, lorsqu’une personne ne comprend pas la question : « c’est comme vous l’entendez » !Sans compter les durées qui ne sont jamais celles annoncées (on dit 15mn quand ça fait 30), les gens bien sympa qui acceptent de répondre mais finalement ne font pas partie du panel …c’est un travail très ingrat et souvent payé au sondage. Bref, un peu de pitié pour ces démarcheurs, sauf pour les casses pieds évidemment !

  • Démarchage téléphonique 7 mars 2010 07:45

    bien sur qu il faut que tout le monde travail, mais si on a besoin de quelque chose on est assez grand pour ce renseigner

  • Démarchage téléphonique 11 février 2010 12:02, par dom

    Je suis un démarcheur !!!désolé !Mais je vous rejoins sur vos propos je gagne ma vie uniquement( mais je cherche activement un autre travail).je pense qu’il faut précisez que lorqu’on effectues des appels on est enregistré ensuite notre patron réuni tous les téléprospecteurs et « décortique » nos enregistrements devant tout le monde si on insiste pas asser on se fait engueuler ou comme moi derniérement on recoit un avertissement.Voila je vous comprend mais essayer de faire preuve d’indulgence.

  • Démarchage téléphonique 5 février 2010 17:16, par nielle

    Moi, chaque fois que le téléphone sonne et que la personne me dit : Vous êtes bien Mme Untel ? (sans se présenter bien sûr, c’est une technique pour vous accrocher), je ne dis ni oui ni non, mais : « Et vous, vous êtes qui ? » d’une manière un peu sèche. En général, soit il y a un silence car la personne n’avait pas de consigne pour ce cas-là et il faut qu’elle improvise, soit elle raccroche.

  • Démarchage téléphonique 11 janvier 2010 17:29, par groumf

    Bravo, votre liste de conseils m’a bien fait marrer. Peut-être pourrait-on rajouter « au moment où vous êtes certain qu’il s’agit de démarchage, dites : »ah, ça va couper, ma maison passe sous un tunnel« , soufflez fort dans le téléphone et raccrochez » !En attendant, ces petits conseils me vengent, moi ainsi que tous les petits vieux et les gens trop naïfs de tous ces enquiquineurs qui n’hésitent pas à revenir à la charge plusieurs fois de suite. Tous les jours, je reçois un ou plusieurs appels au numéro masqué (car ces fourbes agissent en lâches : si les gens voyaient un numéro en 08 ou un nom de société s’afficher sur l’écran du téléphone, ils ne répondraient évidemment pas). Si vous avez la faiblesse de répondre, le téléopérateur, après avoir débité son état civil et le nom de sa société à la mitrailleuse, vous donne d’office un « rdv pour information » (traduction : un commercial va venir vous pourrir la soirée pour essayer de vous refourguer des saloperies), tout en vous jurant qu’il n’y a rien à vendre ! Et impossible de vous en dépêtrer ! C’est qu’ils sont forts, les bougres. Alors, vous cédez, de guerre lasse, en vous disant qu’après tout, il s’agit peut-être VRAIMENT d’une campagne d’information publique ou d’une mesure des pertes thermiques de votre habitation. Hé bien non ! En effet, après avoir cherché sur Internet le nom de la société citée par le téléopérateur, vous comprenez rapidement que par « campagne d’information sur l’eau, il fallait entendre »vente de systèmes de traitement de l’eau« par »bilan thermique« , »vente de fenêtres ou de pompe à chaleur« , et par »allègement de vos impôts« , »allègement de vos économies" tout court. Donc à des pratiques abusives (s’apparentant à de la vente forcée), à mon tour, j’ai répondu par des coups de p### mais néanmoins légitimes : au moment du rdv, soit je me barrais de chez moi, soit je faisais le mort et je n’ouvrais pas. hin hin ! Maintenant, je fais encore plus simple : quand je reçois un appel au n° inconnu, je ne déccroche plus (tant pis pour les amis et le famille sur liste rouge, ils laisseront un message). Je considère que ce harcèlement téléphonico-commercial est symptomatique de l’absurdité de notre modèle économique : des gens exploités accomplissant des tâches abrutissantes et cloisonées consistant à vendre des produits inutiles à des gens qui n’en n’ont pas besoin. Vive la société de consommation où l’obectif ultime du commerce n’est pas de vendre un bien ou une richesse mais de racler du fric pour arroser les actionnaires, ces gens qui en plus de ne créer aucune valeur, contribuent à la destruction des ressources. En alimentant ce système, les plateformes téléphoniques contribuent à l’inutilité sociale dans toute sa splendeur.

    • Démarchage téléphonique 10 juin 2010 15:20, par aujourdhuinondemainaussinon

      D’abord merci pour les conseils de ce site !

      Bravo groumf ! Nous subissons les mêmes appels à la maison depuis quelques mois, et c’est toujours la même voix féminine : une jeune femme qui parle un excellent français, avec toutefois un très léger accent, sans doute asiatique. Cette femme est de la super-glu mais comme toutes les colles elle rencontre des matières sur lesquelles elle glisse, comme ma femme et moi. Elle est pourtant prête à insister, de façon polie mais un peu agressive. J’essaye de toujours la laisser raccrocher la première, et je crois que j’ai presque toujours réussi (c’est important pour le mental).

      Elle propose à chaque fois quelque chose de différent. J’imagine que son centre d’appel doit traiter une liste de numéros pour des commanditaires très variés. Du coup, par périodes, on a la totale, que vous avez très bien évoquée, groumf.

      Les employés des centres d’appel (qui doivent travailler pour vivre, je le reconnais) sont apparemment formés par des cadres un peu simplets. Leur discours à l’égard des employés, c’est du genre « si vous n’insistez pas lourdement, vous êtes virés », comme le dit un autre intervenant.

      Mais moi, au contraire, plus on insiste, plus je vire définitivement l’idée de traiter avec mon interlocuteur. (Enfin, de toute façon, je répondrai toujours « non » à tout démarchage téléphonique).

      Les cadres mal-marketants devraient savoir qu’il y a plusieurs tempéraments (de valeur humaine égale, bien sûr) chez les victimes de harcèlement commercial :

      • Ceux qui restent polis mais finissent par se laisser convaincre à l’usure. Je les comparerais à une racine qu’on a du mal à enlever mais qu’on a beaucoup de chance d’avoir en y revenant tous les jours. (Les cadres simplets connaissent)
      • Ceux qui protestent violemment, voire insultent le correspondant (ce n’est pas bien) et découragent tout de suite. Je comparerais à un râteau sur lequel on a mis le pied.(les cadres simplets reconnaissent). C’est sûrement le plus efficace mais à utiliser en dernier recours seulement.
      • Ceux qui restent polis tout en montrant un agacement certain, ont l’air accessibles mais bouillent intérieurement. Ceux-là mijotent in petto toutes sortes de parades, et se demandent (non sans une certaine jouissance) comment ils vont bien pouvoir mêler ruses séculaires et moyens informatiques modernes pour faire cesser ces abus. Je comparerais aux plantes urticantes qu’on tripote sans se douter des inconvénients à venir. (Les cadres simplets ignorent complètement ce « client » du 3e type).

      Pour en revenir à cette femme qui nous appelle (et qui est devenue pour moi presque une deuxième femme - il faut que je lui demande son numéro de portable perso), elle procède ainsi :

      Comme on reconnaît tout de suite son plan nul, on commence par dire « non, ça ne nous intéresse pas », sur un ton très las et blasé. Alors, la voix dit « Mais vous ne savez même pas ce que je vais vous proposer ». La dernière fois, je me suis exclamé « ça commence à bien faire, c’est toujours la même voix, c’est du harcèlement » !. Du coup, elle a raccroché aussitôt.

      Plusieurs fois, j’ai laissé le téléphone posé sur mon bureau dès que j’ai reconnu sa voix. En plus, mon téléphone affiche le numéro du correspondant, en l’occurrence « appel masqué ». Du coup, elle appelle parfois en laissant le numéro s’afficher. La dernière fois, c’était le 01 78 81 09 40, le 8 juin 2010 à 18h 44. La même voix (très reconnaissable) avait appelé sans numéro masqué depuis le 01 77 70 15 00, le 29-4-2010 vers 14h).

      Si je trouve le moyen de déposer une plainte, je n’hésiterai pas un instant et le ferai avec les mêmes conviction et ténacité que celles de ceux qui nous démarchent ainsi.

      Je pense prochainement demander à cette opératrice les nom et adresse de la société pour laquelle elle « prospecte ». J’écrirai ensuite à cette société pour lui dire : ********* Monsieur, Nous avons récemment été l’objet d’un démarchage téléphonique désagréable parce que très insistant. La personne qui nous a appelés nous a contactés pour nous présenter vos produits. Je tiens à vous faire savoir, Monsieur, que jamais je ne traiterai avec quelque entreprise que ce soit à la suite de ce type de démarchage, qui tourne vite au harcèlement téléphonique. C’est donc avec regret que je vous informe, Monsieur, que, quelle que soit la qualité de vos produits, il est maintenant hors de question que j’envisage de faire appel à une société qui s’est fourvoyée dans l’emploi de représentants aussi invasifs.

      Veuillez recevoir, Monsieur, mes salutations distinguées. ********* Reste bien sûr à obtenir à chaque fois le nom de la société (et pas un faux…). On peut demander les numéros SIREN et SIRET.

  • Démarchage téléphonique 30 septembre 2009 15:00, par Guillaume

    Très intéressant, ce forum , j’avoue que y avoir lu pas mal de choses amusantes. Effectivement le démarchage téléphonique est ennuyant, surtout que lorsqu’il est effectué par des entreprises peu recommandable. Mais n’oubliez pas une chose lorsque celui est effectué par une personne comme moi qui travail serieusement et qui essaye juste de gagné sa vie en effectuant un travail de qualité c’est différent. Votre démarche reviens a dire que tous les commerciaux sont des escrots, mais c’est la base de notre société. Toutes entreprises françaises est régie par le commerce : un vendeur, un acheteur. Tout le monde a quelque chose a vendre, et si ce cycle n’existait pas vous seriez tous au chomage, car votre entreprise n’aurai aucune rentrée d’argent pour vous payez. Certes le phoning est dérangeant mais pour moi pas plus que les centaines de publicités qui l’on nous diffuse chaque jour a la télé. je pense qu’il faut juste savoir faire la part des choses.

    Cdt

    • Démarchage téléphonique 30 septembre 2009 15:09, par Jacques

      Peut-être que la question à se poser, c’est : Est-ce qu’il est vraiment nécessaire de toujours consommer plus ?

      Pour ma part, je pense que non.

      Et à partir de là, le phoning, c’est clairement une réponse « oui » à cette question…

  • Démarchage téléphonique 21 juillet 2009 21:33

    C’est bien…bravo… vos petites techniques sont vraiment marrantes… mais quelle utilité ? Aux dépends d’une personne qui souvent n’a pas d’autres solutions pour vivre que cette activité, et croyez moi c’est souvent sans gaité de cœur qu’ils le font, vous croyez lutter contre un système commercial qui a cour depuis des décennies ?

    Je trouve cela tout simplement révoltant que vous ne puissiez voir que le bout de votre nez et avoir recours à d’aussi bas stratagèmes. Dites vous que quand vous recevez trois appels de démarchage (au maximum dans la journée), la personne qui est au bout du fil doit souvent en passer entre 80 et 100 en une heure… et tombe le plus souvent sur des gens hermétiques et de mauvaise foi, voir très impolis ! lequel des deux est le plus excédé à votre avis ?

    • Démarchage téléphonique 21 juillet 2009 22:31, par Jacques

      Quelques remarques :

      • ce texte est dans notre rubrique « Humour »
      • les gens qui font se travail n’ont peut-être pas le choix de le faire ou non
      • mais tout comme le SPAM, si quelqu’un les paye pour faire ce travail, c’est que ça marche
      • je déplore particulièrement que ça marche !

      Enfin, pour ma part, quand je suis démarché :

      • je demande poliment comment ont été obtenues mes coordonnées
      • j’informe ensuite que je suis sur liste orange
      • et je demande selon les disposition de la Loi informatique et libertés que mes coordonnées soient supprimées de leur fichiers et de celui qui le leur a vendu (sur ce dernier point, je ne me fais pas d’illusion, mais je demande quand même.)
    • Démarchage téléphonique 23 juillet 2009 17:52

      Alors ma belle, mon beau, pour commencer, on a toujours le choix. Personnellement je suis au chômage et en toute franchise je regarde plus les annonces de ménage, ramasseur de poubelles, oups pardon on dit ripeur je crois maintenant, services à la personne, qui sont aussi, voir plus nombreuses que celles de télémarketing… Bref, Ce n’est pas sous prétexte que ces personnes doivent passer 80 à 100 appels que l’on doit compatir à en recevoir ne serait-ce qu’un seul par jour. Si t’as choisi ce métier assume le. Ces propos tendant à inspirer la pitié me révolte et renseigne de l’égoïsme de son auteur.

      Je n’ai pas de compte à rendre à me montrer aimable quand je suis dérangé par le téléphone pour un démarchage, sans pour autant devoir le couper pour assurer ma tranquillité. D’autre part, puisque vous semblez si bien renseigné sur le métier, vous devez aussi savoir que ces personnes prennent également un malin plaisir à noter sur les dossiers « A rappeler ».

      En ce moment, malgré ma courtoisie, malgré avoir précisé GENTIMENT ne pas être intéressé ; Le même démarcheur téléphone depuis trois jours. Vous croyez qu’il va se passer quoi lors du prochain appel ?

      Alors arrêtez de plaindre et de soutenir ces pratiques intrusives, ça donne un aspect aussi pitoyable que les entreprises,recourant à ces services et dont ces gens en sont pour leur comptes les mendiants. « Excusez moi de vous déranger…blablablaba » comme dans le métro. ASSEZ !!!!!!!!

      Alors il y a certainement une autre solution, j’encourage à répondre favorablement aux appels, du moins surtout ceux qui ont pour objet de fixer un rendez vous. Mais ensuite de ne pas se rendre ou recevoir ce rendez-vous.

      Ainsi, on reste agréable avec le télévendeur, (sauf pratique insistante) qui rempli donc les objectifs demandés. Mais quand les commerciaux, plus grassement payés, interviennent et se « cassent le nez » à la porte, cela représente une perte bien plus importante pour l’entreprise.

      Si ce système se propage, le métier de télévendeur sera donc menacé car autant faire du porte à porte.

      CONCLUSION ne faites pas ce métier, visiblement ça ne plait ni à ceux qui l’exercent ni à ceux qui en sont victimes.

      • Démarchage téléphonique 5 septembre 2009 15:51, par Aliotho667

        Ahem, on a toujours le choix ? Je ne crois pas non. J’ai pris cet emploi de téléacteur alors que j’étais toujours étudiant en Master LLC Anglais, me disant « c’est juste du provisoire ». Le provisoire dure maintenant depuis près de deux ans, puisque ma filière est complétement bouchée, et pourtant pas faute d’avoir postulé ailleurs. Bref, après c’est une question de point de vue, mais pour mon pauvre petit ego, je préfère travailler même dans un centre d’appels plutôt que d’être au chômage.

        « Si t’as choisi ce métier assume le. Ces propos tendant à inspirer la pitié me révolte et renseigne de l’égoïsme de son auteur. » En tant que téléacteur, je ne demande pas de « pitié », simplement du respect. Rien ne m’agace plus que le fameux « je sais que vous faites un travail difficile mais… » Oui, c’est un taff difficile, mais je ne demande pas pour autant de dire Amen à tout ce que je dis, simplement de me laisser parler. Ce qui déjà, quand ça arrive, est une belle victoire, tellement appréciable que je me fiche pas mal de la finalité de l’appel, ou que le prospect accepte ou pas ce que je lui propose.

        « En ce moment, malgré ma courtoisie, malgré avoir précisé GENTIMENT ne pas être intéressé ; Le même démarcheur téléphone depuis trois jours. Vous croyez qu’il va se passer quoi lors du prochain appel ? » Il y a des abrutis partout. J’avoue des fois être fortement tenté de classer « à relancer » les personnes franchement désagréables, puis je pense à mes collègues qui risquent de se les reprendre. A ce propos, même dire gentiment ne pas être intéressé sans laisser parler le téléacteur relève d’une impolitesse franchement agaçante. Avant de dire pourquoi on n’est pas intéressé il faudrait savoir de quoi l’on parle. Un appel argumenté classé en refus qui se déroule bien (oui ça existe) dure en ce qui me concerne 1m30. Oui je sais, vraiment à la limite du supportable… S’il rappelle une troisième fois et que vous êtes certain qu’il s’agit du même téléacteur, là je ne peux que reconnaître un certain penchant masochiste chez ce dernier…

        Ce qui est abusif, et bien que ce terme ne soit pas employé dans ce billet j’en profite pour me lâcher, c’est l’utilisation complétement fantaisiste du mot « harcèlement ». Il faudrait songer à ouvrir un dictionnaire de temps en temps.

        « Mais quand les commerciaux, plus grassement payés, interviennent et se « cassent le nez » à la porte, cela représente une perte bien plus importante pour l’entreprise. » Effectivement, mais il existe également les remontées, qui permettent aux commerciaux de prévenir leur employeur après un certain nombre d’occurences de ce type d’ « incident », et ainsi de rejeter la faute sur le teleacteur qui, malgré sa bonne foi, ne peut pas vraiment se défendre. Sauf en cas d’enregistrement des appels. Je fais justement de la prise de rendez-vous, et je ne me fâche pas tout rouge quand un prospect refuse. Je demande pour quelle raison, je discute, après je suis bien conscient qu’un prospect décidé à refuser ne changera pas d’avis pour ma pomme, aussi je traite une ou deux objections et je prends congé (trop facilement selon mes supérieurs d’ailleurs).

        Nous faisons notre travail, et pour ma part j’essaie de le faire correctement, ce qui exclut caser mon produit à tout prix. Je privilégie l’échange à la rentabilité.

        Pour finir, je suis bien conscient qu’être démarché jusqu’à 10 fois par jour peut être ennuyeux, mais pourquoi s’en prendre à des gens qui ne font que leur travail et qui ne choisissent pas quels gens appeler, ni à quel moment. Nous travaillons avec des fichiers vendus par les opérateurs téléphoniques. Ne cherchez donc pas plus loin qui blâmer.

        • Démarchage téléphonique 11 mars 2010 10:03, par delf

          Bonjour,

          Je trouve ces quelques conseils très interessant et je ne manquerai pas de m’en servir !

          A choisir, je préfèrerai travailler chez macdo que de faire ce métier.

          En ce qui me concerne, je suis secrétaire médicale et nous sommes démarchés très souvent ! il est 10h00 déjà deux démarchages depuis 9h.

          Non seulement je n’ai pas que ça à faire mais en plus, quand les démarcheurs, après me faire patienter (en plus !!!), parlent vite et bas, tentent par tous les moyens de déjouer le barrage que je suis, se rendent compte qu’ils n’ont aucune chance, me raccrochent au nez ! Je n’ai donc plus aucune envie d’être courtoise !

          et je vous conseil donc de changer de métier afin de ne pas devenir dépressif si ce n’est déjà fait !!

          Et je ne parle pas de mes parents qui sont agés, qui aimeraient être tranquille, qui sont démarchés aussi souvent et qui heureusement ont du répondant !

          Cordialement

          Une démarchée pas contente du tout

          • Démarchage téléphonique 22 avril 2010 12:14, par Denis

            Moi, je travaille en informatique et étant toujours en déplacement, j’ai donc un transfert d’appel de mon fixe sur mon portable, ce qui veut dire que lorsqu’on m’appelle sur mon fixe, je paye la communication de mon fixe sur mon portable. De plus, en informatique, une interruption de 1mn 30, ça signifie entre 10 minutes et un quart d’heure pour retrouver ce que j’étais en train de faire, relancer mon programme, etc… Et malgré que je sois sur liste orange, je reçois entre trois et cinq appels par jour.

            Alors, bravo pour ces recettes anti-téléprospecteurs ! Continuez ! Ne vous laisser pas apitoyer par leur hypocrites lamentations ! Tous les moyens sont bons pour faire cesser ce harcèlement (oui monsieur, même trois fois une minute, c’est du harcèlement. Moi aussi, je bosse, monsieur).

            Un démarché pas content du tout du tout.

          • Démarchage téléphonique 10 mai 2010 12:12, par Hervé

            Vous avez parfaitement raison , moi même j’ai travaillé comme télévendeur pendant 1 moi 1/2 pas plus parceque je me suis rendu compte que j’allais manquer d’estime envers moi même , toujours là a quédemander , pas positif du tout tout ça et sans compter le stress journalier dû aux fréquences soutenues des appels passés et aussi au « prospects » et enfin à nos supérieurs hiérarchiques, gare à ceux qui ne font pas de vente dans la journée , s’en suit avertissement , humiliations devant les collégues et ainsi de suite . Enfin pour clotûrer , vive la fierté des gens qu’ont appelle ! Je veux vivre dignement même pauvrement comme tout le monde ! Je vous remercie pour votre témoignage

        • Démarchage téléphonique 31 août 2010 10:26, par Christophe

          J’ai parfois eu affaire à des téléprospecteurs aggressifs au téléphone lorsque je disais ne pas être intéressé…

          J’ai eu droit aussi au lapin… parce que la communication est mal passée et qu’on m’a ensuite pris pour un abruti en me traitant de menteur par rapport aux coordonnées transmises…

          Je crois que ça agace aussi.

          Ensuite, il y a deux démarcheurs qui appellent pour la même chose à quelques jours d’intervalle… ça démontre quelques problèmes de communication et de mise à jour des fichiers.

          Et pour en revenir au temps pour laisser parler le téléprospecteur… je recois l’appel à 13 h 10, voire 12, sachant que si on laisse parler, ensuite, on a beau répondre ne pas être intéressé, la conversation continue avec insistance… je pars bosser à 13 h 15…

          Ce manège, c’est quasiment tous les jours…

          Et puis enfin, de quel droit et où prend-on lez coordonnées ???

        • Démarchage téléphonique 2 février 2012 14:01, par Lucien

          faut pas pousser, pourquoi devrais-je assumer ton choix. et si tu assumais le mien, celui de ne pas être démarché t’y peux rien ? et bien moi non plus si je réagis mal j’appelle ela de la légitime défense

        • Démarchage téléphonique 28 octobre 2016 22:09, par couleurcafe

          Une citation de Raton Laveur pour vous répondre :

          « Un boulot de merde où on demande basiquement aux employés d’être le plus automatisés possible : un texte formaté qui défile devant leurs yeux, une fausse identité, des réponses prêtes à être balancées. Le jour où la reconnaissance vocale sera efficace, tous ces gens deviendront mafiosi. Je vous l’ai déjà dit : lobotomisés, ils passent la journée à se faire raccrocher au nez pour un métier qu’ils font par dépit. Quand votre courte attaque ou contre-attaque fait mouche et que vous entendez que la personne à l’autre bout du fil est étonnée, félicitations. Ce n’est pas elle que vous avez déstabilisée, mais ce foutu processus de robotisation. Vous avez rappelé à cette personne qu’elle est un être humain et pas une machine à lire un texte. »

          texte intégral : http://www.raton-laveur.net/articles/telemarketing.html

    • Démarchage téléphonique 31 août 2010 10:16, par Christophe

      Je comprends votre point de vue, mais il faut aussi comprendre qu’être constamment dérangé aux heures de repas, sachant que le temps est compté, ça finit par taper aussi sur le système… Comme si nous n’étions pas libres de consommer comme l’on veut !!!

      • Démarchage téléphonique 8 septembre 2016 19:35, par durand

        Je réponds favorablement à tous démarchages téléphoniques, je les fais se déplacer un jour où je suis absent et si je suis présent, j’explique gentiment à la personne qui se présente que j’ai horreur de recevoir des coups de fil pendant ma sieste et que c’est ma façon de me venger. Si tous le monde ferait de même, la problème serait vite réglé !!!! Alors, SVP, puisque c’est la seule solution pour ça bouge, faites de même. Je précise que je suis inscrit sur bloctel….