Vieillissement

Tel est pris qui croyait prendre.

Deux gars, dans leur soixantaine, parlent du vieillissement et l’un dit à l’autre :
— Le pire, c’est pour nos femmes : elles refusent d’admettre qu’elles vieillissent et essaient toujours de cacher leurs petits bobos.
— Tu as bien raison mais j’ai trouvé un sacré bon truc pour les prendre à leur petit jeu : ainsi, si tu veux savoir si ta femme commence à être sourde, place-toi à 10 mètres d’elle et pose-lui une question. Puis, quand tu verras qu’elle ne répond pas, avance-toi à 5 mètres. Puis à 2 mètres.
Puis à 1 mètre. Et là, elle va devoir se rendre à l’évidence qu’elle est sourde !

Le sénior trouve l’idée très bonne et en entrant chez lui, il se place à dix mètres de sa femme et lui demande d’une voix forte :
— Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour souper ?… Pas de réponse !…

Il s’approche alors à cinq mètres et lui demande encore :
— Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour souper ?… Pas de réponse !…

Il s’approche encore, à deux mètres, et lui redemande :
— Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour souper ?… Pas de réponse !…

Le gars n’en revient pas ! Il s’approche alors à un mètre et hurle :
— Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour souper ?

Sa femme se retourne et lui dit, l’air agacée :
— Pour la quatrième fois : du poulet et des frites !