En réponse au message :

A propos de la nature

Le vendredi 18 juin 2004

Il me semble cher Madame Calas que Jacques ne parle pas de la même notion philosophique que vous quand il parle de la nature. Il ne s’agit pas de l’environnement écologique rousselien ou même Vert, même s’il joue sur l’ambivalence du mot, mais plutôt de la nature au sens d’essence, autrement dit ce qui est « le propre de ».

On pourrait comparer l’homme à un appareil ménager : ces différents accessoires ont des fonctions orientées vers la « nature » de l’appareil. Par exemple, un aspirateur est muni d’un tuyau qui permet d’aspirer la poussière, la brosse pour les tapis, etc… chaque élément a été conçu dans une intention précise. Par exemple, je ne vous recommande pas d’aspirer de l’eau avec votre aspirateur, vous risqueriez de l’endommager. On pourrait dire que la nature de l’aspirateur, c’est justement d’être un aspirateur, mais on pourrait développer plus précisément dans quelles conditions on peut l’utiliser conformément à sa nature… en gros : en lisant le mode d’emploi.

Pour revenir à l’homme, la comparaison est très simple : un pénis est conçu pour entrer dans un vagin, pas dans un anus, puisqu’à la base il sert justement à déposer la petite graine dans le ventre de maman. Que l’on veuille s’en servir pour entre dans un anus relève de la responsabilité personnelle, et loin de moi l’idée de vouloir aggresser quiconque le fait avec le plein consentement de son partenaire, mais il s’agit pourtant d’un acte qui n’est pas « naturel » au sens philosophique où je l’ai ennoncé plus haut.

Bien à vous.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.