En réponse au message :

> Référendum sur la constitution de l’Europe

Le mardi 30 novembre 2004

Je pense que e projet de constitution proposé par Mr Giscard contient des points positifs, notamment reconduire les institutions européennes actuelles (présidence tournante), ou souligner que la délégation de souverainneté se fait sur une base volontaire pays par pays, ce qui permettra d’éviter de se retrouver avec un gouvernement fédéral à l’américaine où la volonté de chaque état devient insignifiante.

Par contre je ne comprend pas du tout ce que veut dire que l’europe aurait un système économique « social hautement compétitif ». On nage dans le flou le plus complet : cette expression n’est défini dans aucune des pourtant nombreuses écoles de pensée économique. De plus le social et la compétition sont hautement contradictoires, comme TOUT LE MONDE sait. Il aurait été bien plus utile de préciser par exemple quels domaines seraient compétitifs, et quels domaines seraient protégés (santé, éducation, minimas sociaux…) Plutôt que de vouloir faire passer à tout prix je ne sais quelle pillule hyper-capitaliste, il aurait été bien plus simple de définir comme priorité la prospérité de tous les citoyens, sans s’engager dans un choix d’un système économique unique (le capitalisme amoral à l’américaine) qui risque de tout bloquer dans les prochaines décennies.

Quant aux origines spirituelles de l’Europe, elles sont mentionnées. Mais mentionnées, sans plus. Certains regrettent, nons sans arguments très valables, que le christianisme ne soit pas mentionné. Cela n’a pas été fait, pour, je pense, une bonne raison. Car, même si le christianisme reste l’influence la plus forte, il y a bien d’autres influx spirituels qui ont faconné notre morale ou au moins notre culture : religions celtes ou nordiques (que serait l’Europe sans druides ni walkyries), cultes initiatiques gréco-romains (dont on trouve encore des survivances dans le folklore ou les noms de lieux) le judaïsme, les gnostiques (cathares) arianistes et autres branches chrétiennes disparues, les Magyars (le nom de leur capitale a même origine que Bouddha) et plus récemment l’Islam (Croatie, dont l’adhésion est déjà envisagée). Sans compter le foisonnement mythologique, ésotérique et philosophique du Moyen Age et l’énorme édifice philosophique accumulé depuis la Renaissance.

Bref un texte très fouillé et précis quand il parle d’administration, et très brouillon et vague sur tous les sujets importants. Personellement, je pense qu’il est bien que l’Europe ait une constitution, mais je ne voterai pas pour ce projet trop vague et trop orienté.

J’aurais aimé quelque chose qui ait du souffle, qui parle de bonheur, de solidarité, de rêves et de projets, quelque chose qui puisse se chanter sur l’air de l’hymne européen ! Un texte du 21e siècle, qui parle de spiritualité non pas aux origines, au musée, mais dans notre avenir et dans nos projets de vie. Rappelons nous que toutes les utopies depuis la révolution (république, communisme, hippies, communautés…) ont échoué faute de moyen pour réellement être capable d’incarner nos idéaux. Ce moyen existe, c’est la spiritualité intelligemment vécue et appliquée.

Oh quel magnifique rêve…

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.