En réponse à l’article :

Bannissez le monoxyde de dihydrogène (DHMO) !

Le monoxyde de dihydrogène est sans couleur, sans odeur et sans goût. Il tue des milliers et des milliers de personnes chaque année. La plupart de ces décés sont dus à l’inhalation accidentelle de DHMO, mais ses dangers ne s’arrêtent pas là. Un contact prolongé à sa forme solide peut causer de sévères dommages corporels.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.