Poster un message

En réponse au message :

Démarchage téléphonique

Le lundi 11 janvier 2010

Bravo, votre liste de conseils m’a bien fait marrer. Peut-être pourrait-on rajouter « au moment où vous êtes certain qu’il s’agit de démarchage, dites : »ah, ça va couper, ma maison passe sous un tunnel« , soufflez fort dans le téléphone et raccrochez » !En attendant, ces petits conseils me vengent, moi ainsi que tous les petits vieux et les gens trop naïfs de tous ces enquiquineurs qui n’hésitent pas à revenir à la charge plusieurs fois de suite. Tous les jours, je reçois un ou plusieurs appels au numéro masqué (car ces fourbes agissent en lâches : si les gens voyaient un numéro en 08 ou un nom de société s’afficher sur l’écran du téléphone, ils ne répondraient évidemment pas). Si vous avez la faiblesse de répondre, le téléopérateur, après avoir débité son état civil et le nom de sa société à la mitrailleuse, vous donne d’office un « rdv pour information » (traduction : un commercial va venir vous pourrir la soirée pour essayer de vous refourguer des saloperies), tout en vous jurant qu’il n’y a rien à vendre ! Et impossible de vous en dépêtrer ! C’est qu’ils sont forts, les bougres. Alors, vous cédez, de guerre lasse, en vous disant qu’après tout, il s’agit peut-être VRAIMENT d’une campagne d’information publique ou d’une mesure des pertes thermiques de votre habitation. Hé bien non ! En effet, après avoir cherché sur Internet le nom de la société citée par le téléopérateur, vous comprenez rapidement que par « campagne d’information sur l’eau, il fallait entendre »vente de systèmes de traitement de l’eau« par »bilan thermique« , »vente de fenêtres ou de pompe à chaleur« , et par »allègement de vos impôts« , »allègement de vos économies" tout court. Donc à des pratiques abusives (s’apparentant à de la vente forcée), à mon tour, j’ai répondu par des coups de p### mais néanmoins légitimes : au moment du rdv, soit je me barrais de chez moi, soit je faisais le mort et je n’ouvrais pas. hin hin ! Maintenant, je fais encore plus simple : quand je reçois un appel au n° inconnu, je ne déccroche plus (tant pis pour les amis et le famille sur liste rouge, ils laisseront un message). Je considère que ce harcèlement téléphonico-commercial est symptomatique de l’absurdité de notre modèle économique : des gens exploités accomplissant des tâches abrutissantes et cloisonées consistant à vendre des produits inutiles à des gens qui n’en n’ont pas besoin. Vive la société de consommation où l’obectif ultime du commerce n’est pas de vendre un bien ou une richesse mais de racler du fric pour arroser les actionnaires, ces gens qui en plus de ne créer aucune valeur, contribuent à la destruction des ressources. En alimentant ce système, les plateformes téléphoniques contribuent à l’inutilité sociale dans toute sa splendeur.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.